C'est trop bien ! Partage moi !Email to someoneShare on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterGoogle+Share on LinkedIn

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un sujet bien spécial. Des billets comme celui-là j’en écris peu, car je ne me sens souvent pas la légitimité de le faire. Dire je t’aime…

Je n’ai jamais eu de mal à dire « je t’aime » à mes filles dès leur plus jeune âge. Je ne vous parle pas non plus du « je t’aime » amoureux. Pour celui-là il n’y a aucun soucis, et je crois que c’est le cas pour la majorité des gens. Encore que, parfois quand on voit certains hommes, handicapés des sentiments, on se pose la question.  Mais bien souvent j’ai eu envie de le dire à des personnes et je n’ai pas osé. Par exemple, je n’ai pas souvent eu l’occasion de le dire à mes parents ou à ma soeur alors qu’ils font partie des personnes à qui je tiens le plus.

dire je t'aime, insta color

Alors je me suis un peu posée la question d’où ça venait cette histoire de « je t’aime » timide. Je crois déjà que c’est un problème de langue. En anglais par exemple, il y a une différence entre « I like you » et « I love you ». En allemand c’est la même chose « Ich mag dich gern » ou « Ich liebe dich ».
Alors nous on a le « je t’aime bien ». Mais franchement, je ne me vois pas quand je passe un super moment avec des collègues, leur dire « ah je t’aime bien ! ». C’est un peu cucul et presque parfois péjoratif ou condescendant. « Je t’aime bien ». J’ai l’impression qu’il y a une pointe d’ironie là-derrière. « Je t’aime bien même si… ». Puis franchement ça ne sort pas comme ça. « Je l’aime bien » oui ! Mais adressé à une personne ça devient différent.
Il y a aussi « je t’adore ». Celui-là, il est un peu compliqué. Il peut aller avec les sentiments amoureux mais aussi à des amis très proches. Personnellement celui-là il pourrait sortir dans une conversation mais toujours un peu teinté d’humour. « Toi je t’adore, tu me fais bien rire », « je t’adore, t’as toujours des trucs géniaux à raconter ». Il est plus potache.
Le seul qui reste serait « je t’apprécie ». Qui garde une certaine distance cordiale. Peut-être un peu trop…

Le constat part déjà de là, du manque de différence langagière pour distinguer les sentiments amicaux et amoureux. A ça vient s’ajouter la pudeur. Même si l’on est dans un pays avec une culture plutôt latine et pas vraiment pudique, avec les sentiments il semblerait que ce soit autre chose. Alors évidemment chez les ados le « je t’aime » entre copines est de mise. Quand l’on grandit ça se complique. Justement, on hésite parfois à l’adopter de peur de paraître vraiment immature.

Alors on fait comment ? Est-on vraiment obligé de ne rien dire ? Moi je suis quelqu’un d’assez ouverte sur les sentiments, j’ai besoin de tout verbaliser. Je comprends bien que ce n’est pas dans la nature de chacun, et je n’oblige personne à en faire autant. Mais alors je fais quoi moi ? Comment je fais pour témoigner mon amour à ceux qui m’entoure puisque j’en ai envie ? Moi j’ai envie de dire « je t’aime » à ma maman. J’ai envie de dire « je t’aime » à ma collègue quand on a une discussion vraiment passionnante et que l’on rit ensemble. J’ai envie de dire « je t’aime » à ce nouvel ami que je me suis fait et avec qui j’aime passer du temps. Pourtant tout le monde se rend compte que les sentiments amicaux peuvent prendre une part très importante dans notre vie.

Je ne vous parle même pas des relations amicales homme/femme. Là ça tient du casse-tête. Déjà, la plupart des gens partent du principe que ça ne peut pas exister, qu’il y a forcément un moment où ça évolue en relation amoureuse. Puis quand on est dedans, se mettre à dire « je t’aime » à ton pote, c’est comme lui avouer des sentiments refoulés depuis toujours. C’est un véritable coming-out.

Alors du coup, il ne reste que ces ersatz de « je t’aime » : « je t’aime bien », « je t’apprécie »…
Moi je n’ai encore pas trouvé la solution. Peut-être que par écrit ça passe mieux, comme les cartes postales que l’on échangeait à l’école primaire. « Un ami comme toi, y’en a pas deux, je t’aime ».
Un jour, je suis tombée sur cette vidéo de Solange, et j’ai vu qu’elle avait tout ressenti comme moi. Alors je crois bien que je vais adopter cette solution à l’avenir : envoyer sa vidéo à ceux qui compte pour moi.

J’ai peut-être une idée qui me trotte dans la tête… En attendant, je vous laisse réfléchir et me dire comment vous faite, vous !

J’ai illustré cet article avec des photos de mon instagram, n’hésitez pas à y faire un tour !

C'est trop bien ! Partage moi !Email to someoneShare on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterGoogle+Share on LinkedIn

3 réflexions sur « Dire « je t’aime » »

  1. Oh punaise, si tu savais combien ton article me parle!!!
    J’ai découvert ce sentiment, celui d’aimer vraiment les amis et les personnes qui m’entourent il n’y a pas si longtemps, je ne savais pas vraiment comment le transmettre, comment le dire… et puis en fait, il n’y a pas plus simple…
    J’ai la chance d’avoir des amies (et amis) formidables qui sont là pour moi plus que quiconque de ma famille, sur qui je peux compter et pour qui je suis là aussi évidemment… ) ^^
    j’ai commencé à avoir envie de leur dire combien je les aime à la perte de ma Maman, parce que je n’ai rien eu besoin de leur dire ou d’exprimer, ils ont été là de toutes les manières imaginables, de petites attentions, des grandes, des mots, des cœurs en sms presque tous les matins, de la magie, de l’amour offerts comme ça, par amour justement… et il y a eu Thanksgiving, cette occasion parfaite, je l’ai saisie pour pouvoir leur dire combien ils sont importants et combien je les aime, tout simplement! Cette journée a été magique et on s’est tous promis de la faire perdurer en vraie Tradition chaque année!
    …Et puis j’ai aussi une amie anglaise que j’adoooore, et comme tu le dis si bien, les anglophones sont bien plus doués que nous pour l’expression des sentiments et ça, c’est un vrai bonheur à partager, de se dire vraiment ce qu’on ressent, sans ambiguïté, se faire de « big hugs »…. elle m’a appris tellement à ce sujet!
    Et puis au final, une fois qu’on est lancés, c’est tellement chouette!!!
    Je devinais que tu étais une nana extra Lucie, c’était évident mais alors là, il faut absolument qu’on se rencontre cette année!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *